Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Défendre les droits de l'homme, la démocratie et l'État de droit

Article

Sur la scène diplomatique, l'Allemagne s'engage avec détermination en faveur du multilatéralisme. Les organisations internationales agissent en tant que garants d'un ordre international fondé sur des normes, ancrées dans un système, où ne règne le règlement du plus puissant, mais le droit.

  • La présidence allemande promouvra les principes directeurs du Conseil de l’Europe, à savoir les droits de l’homme, la démocratie et l’État de droit, en mettant en avant les normes communes de l’Europe, en particulier la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales, reflet d’un engagement sans précédent des États membres à développer et à respecter nos valeurs communes.
  • La présidence allemande fera suivre les célébrations du 70e anniversaire de la Convention, le 4 novembre à Athènes, d’une conférence spéciale sur la protection des droits de l’homme en Europe, le 9 décembre, qui portera sur les institutions de protection des droits de l’homme de l’Europe et leurs mécanismes complémentaires. Elle célébrera aussi le 10e anniversaire de la signature de la Convention sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique, couramment dénommée « Convention d’Istanbul », en accueillant une conférence en mai 2021 pour faire le bilan de ce qui a été accompli et prendre la mesure des défis à venir. Un examen à mi-parcours de la Stratégie du Conseil de l’Europe pour l’égalité entre les femmes et les hommes 2018 – 2023 mettra en évidence les progrès accomplis et les difficultés rencontrées pour réaliser cette égalité.
  • La présidence allemande tient à faire ressortir le rôle particulier de la Cour européenne des droits de l’homme et à étudier les moyens d’améliorer encore les mécanismes sans égal de protection des droits de l’homme de cette juridiction. Pour donner suite à la Déclaration de Copenhague de 2018, une série de conférences et de séminaires internationaux d’experts sera consacré à l’exécution des arrêts de la Cour, à l’interaction de cette dernière avec les cours constitutionnelles des États membres et au rôle des représentants autorisés auprès de la Cour, en particulier pour ce qui est de l’exécution des arrêts de la Cour et du traitement plus efficace des affaires découlant de conflits entre Etats.
  • L’Allemagne exerce la présidence du Conseil de l’Union européenne jusqu’à la fin de 2020, parallèlement à celle du Comité des Ministres. Dans ce cadre, l’Allemagne vise à créer des synergies entre ces deux tâches, notamment s’agissant de l’adhésion de l’Union européenne à la Convention européenne des droits de l’homme, étape déterminante pour une protection cohérente des droits de l’homme dans toute l’Europe. À cette fin, la présidence allemande s’emploiera aussi à renforcer l’égalité des personnes LGBTI en organisant une conférence pluripartite intitulée « Intersectionnalité et politiques LGBTI en Europe ».
Retour en haut de page