Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

„Façonner l'avenir“ - nouveaux défis

Article

L'Europe dispose d'un système unique de protection des droits de l'homme et fixe des normes dans le monde entier. Il est important de contribuer à façonner l'avenir, même à l'ère du numérique.

  • Le Conseil de l’Europe a maintes fois apporté la preuve du rôle normatif qu’il joue au niveau international dans la protection des droits de l’homme. Il est tout aussi bien placé pour établir des normes visant à réglementer l’intelligence artificielle et les droits de l’homme sur internet. Son approche axée sur les droits de l’homme peut contribuer aux efforts faits à l’échelon mondial pour relever les défis environnementaux actuels.
  • Si l’intelligence artificielle recèle un potentiel important - elle peut simplifier la vie quotidienne, accroître l’efficacité des industries et améliorer les services de santé dans toute l’Europe - il faut aussi garantir les droits de l’homme. Le Conseil de l’Europe a un rôle fondamental dans l’établissement d’une série de règles de grande portée qui englobe les normes européennes élevées en matière de droits de l’homme, de démocratie et de primauté du droit. L’Allemagne s’inspirera des travaux des présidences antérieures en favorisant également l’avancement de ceux du Comité ad hoc du Conseil de l’Europe sur l’intelligence artificielle. La conférence d’experts de haut niveau qui portera sur ces questions en janvier 2021 permettra de progresser.
  • Principale menace pour les droits de l’homme et l’intégrité démocratique, le discours de haine est un phénomène mondial auquel tous les pays européens sont plus ou moins confrontés. L’Allemagne soutiendra activement et facilitera les travaux du Comité directeur du Conseil de l’Europe sur l’anti-discrimination, la diversité et l’inclusion (CDADI) en synergie avec l’Assemblée parlementaire et le Mouvement contre le discours de haine. Une conférence pluripartite intitulée „Faire face au discours de haine dans une perspective européenne – Pistes de réflexion pour le Conseil de l’Europe“ sera l’occasion de comparer les réglementations nationales existantes, de sensibiliser au discours de haine et d’examiner des stratégies de lutte contre la discrimination de groupes particulièrement touchés.
Retour en haut de page