Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

L'Allemagne a rejoint le Conseil de l'Europe en 1950 en tant que 14ème des 47 Etats membres actuels

Article

Durant sa présidence du Comité des Ministres du 18.11.2020 au 21.05.2021, l'Allemagne souhaite renforcer le Conseil de l'Europe en tant que pilier de la coopération multilatérale en Europe.

Michael Roth - Ministre adjoint chargé des affaires européennes - Siège au CM du Conseil de l'Europe
Michael Roth - Ministre adjoint chargé des affaires européennes - Siège au CM du Conseil de l'Europe© StM Roth

Les activités du Conseil de l'Europe se concentrent sur les domaines essentiels de la protection et de la promotion des droits de l'homme, de la démocratie et de l'État de droit. En outre, pour des raisons historiques (fondé avant l'UE), le Conseil de l'Europe établit également des normes dans de nombreux autres domaines, tels que la politique sociale et de santé, la culture, l'éducation, la jeunesse, la protection de l'environnement et la protection contre la criminalité informatique.

L'Allemagne au Conseil de l'Europe

L'Allemagne s'engage au sein du Conseil de l'Europe de promouvoir ces compétences essentielles: Établir et consolider des sociétés démocratiques, développer l'État de droit et assurer une protection efficace des droits de l'homme, en particulier dans les nouvelles démocraties, des Balkans occidentaux au Caucase. 

Le Ministère fédéral des Affaires Etrangère et le Conseil de l'Europe

Dans ce contexte, l'Allemagne attache avant tout une grande importance à la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH), qui est la pierre angulaire la plus importante du Conseil de l'Europe.

Le Ministre fédéral de la Justice et le Conseil de l'Europe (ALL)

Retour en haut de page